Comment faire pour choisir la stratégie de prix adaptée à son commerce ?

novembre 22nd, 2012 § 0 comments

échiquier

Élaborer un prix n’est pas une pratique que l’on fait à la va vite, avec des chiffres qui tombent du ciel, sans raison apparente, sans réflexion, sans calcul préalable. Détrompez-vous, les experts en marketing on élaboré tout une stratégie histoire de maximiser les gains du vendeur, tout en faisant en sorte que le consommateur ne se fasse pas léser, où qu’il n’en n’ait pas l’impression. Mariage subtile pour marge utile. Les différents supports de prix n’affichent pas des montants complètement irraisonnés. Il y a des intentions derrière chaque chiffre, chaque politique de prix est mûrement réfléchie, sachez le.

 

Penchons-nous justement sur toutes ces politiques de prix, servant de support pour une stratégie bien définie.

- la stratégie de luxe, qui suggère donc un prix élevé, fait donc office de prix destiné à un produit sortant de l’ordinaire, apportant un avantage concurrentiel très marqué. Cela touche essentiellement les produits de luxe.

- la stratégie du cadeau fait figure de manœuvre peu habituelle avec un prix occasionnellement bas. Agir de la sorte permet de s’octroyer des parts de marché via un prix de pénétration agressif. La plupart du temps, une fois que le marché est acquis, le prix repartant à la hausse.

- la stratégie d’économie table sur un prix bas concernant un produit aux coûts faibles ne nécessitant que peu d’investissement publicitaire. On pourrait classer dans cette catégorie les marques de distributeurs par exemple.

- la stratégie d’écrémage, ou d’exploitation, est quant à elle assez subtile. Les acteurs bénéficiant d’un avantage concurrentiel de taille sur un marché se permettent de monter leur prix. La clientèle est acquise donc peu de risque de la voir repartir brutalement. Bien évidemment, cette situation est provisoire puisque le fait d’augmenter sa grille tarifaire attire les concurrents proposant des biens et services à un montant moindre.

 

stratégie

D’autres stratégies moins généralistes que les précédentes peuvent aussi servir de support pour une stratégie de prix bien définie.

On retiendra notamment l’exploitation d’un prix psychologique qui veut faire croire au consommateur que le prix est pas si élevé que cela. Le sentiment de faire une affaire va prendre le pas sur l’esprit de calcul qui l’habite la plupart du temps. L’exemple fameux concerne les produits vendus quelques centimes avant « l’arrondi » : 9.99€ au lieu de 10€.

Les prix dits optionnels quant à eux se caractérisent par la tentation du client d’acheter des extras, c’est-à-dire des biens ou services supplémentaires, donc en plus de l’achat de base. Par exemple, si vous souhaitez faire du kayak, vous avez à votre disposition les pagaies de base, ou bien les pagaies légères en option, histoire d’éprouver moins de difficulté à faire avancer votre canoë.

On pourrait encore citer d’autres stratégies de prix comme par exemple le prix promotionnel, bien connu et relativement courant (ex : un pack acheté, le 2ème à moitié prix), le prix de valeur, qui répercute les variations de prix selon un ou plusieurs facteurs externes (ex : levée de prix des disques dur à cause des inondations en Thaïlande en 2011 provoquant une pénurie donc une rareté).

 

Chaque acteur sur un marché est donc libre de planifier toutes ces différentes stratégies. Il en existe évidemment d’autres, celles citées au dessus étant les plus répandues et les plus simples. Ces stratégies serviront de support afin de placer votre entreprise dans les meilleures conditions possibles sur un marché où la concurrence fait rage.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 3.7/5 (3 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)
Comment faire pour choisir la stratégie de prix adaptée à son commerce ?, 3.7 out of 5 based on 3 ratings

Tagged , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>